Rechercher
  • manonperrot.mtc

Entrée dans l'hiver : le temps de s'occuper du Qi des reins !

L'hiver arrive à grands pas : voici quelques petits conseils que vous pouvez mettre en pratique dès à présent et pendant tout l'hiver pour bien vous préparer aux changements liés à cette saison.


Selon les classiques de médecine traditionnelle chinoise, chaque saison est reliée à un organe particulier. Pendant cette saison, c'est l'organe qui y est associé qui va déployer le plus d'énergie pour permettre au corps de s'adapter aux changements climatiques et environnementaux liés à la saison. En hiver, l’énergie des reins est la plus active. Il va donc être important de soutenir l'énergie des reins afin d'aider au mieux l'ensemble de notre corps à passer l'hiver en étant en bonne santé aussi bien au niveau physique qu'au niveau mental.


Les reins : réservoir de l'énergie essentielle


De manière imagée, il faut voir l'énergie des reins comme un chaudron. Une cuve, qui garde bien au chaud l'énergie vitale (yuan qi 元氣 en chinois). Cette énergie vitale va représenter une réserve pour l'ensemble de l'énergie nécessaire au corps humain. L'énergie des reins est primordiale.


En plus d'être une réserve pour l'ensemble des énergies du corps elle va également être responsable de la bonne qualité : des os, des moelles, des dents, de l'ouïe, du bon fonctionnement des organes génitaux etc.


Physiologiquement, plus on avance en âge, plus l'énergie vitale contenue dans ce chaudron va diminuer. De ce fait, la qualité des os se détériore peu à peu, on peut avoir une baisse de l'audition voire même commencer à perdre des dents. Tout ceci, selon la médecine traditionnelle chinoise, vient du fait que l'énergie des reins s'épuise petit à petit.


L'énergie vitale est une réserve que nous ne pouvons pas remplir, dans le sens où la quantité d'énergie qui se trouve à l'intérieur est attribuée à la naissance. Nous ne pouvons pas en avoir plus (sinon nous aurions découvert le secret de l'immortalité !). Mais nous pouvons toutefois soutenir cette énergie afin de ne pas l'épuiser trop vite.


Comment soutenir l'énergie vitale ?


L'hiver est une saison où il est important avant tout, de se ménager. C'est la saison la plus Yin de l'année, on a donc tendance à vouloir se terrer bien au chaud et limiter nos efforts pour garder notre énergie à l'intérieur.


C'est un phénomène physiologique naturel : en hiver le corps doit "thésauriser l'énergie". Contrairement à l'été (saison hyper yang) où l'énergie se déploie et est en expansion, en hiver l'énergie se recentre et se protège.


Bien entendu, se ménager ne veut pas dire ne rien faire. Il s'agit plutôt de profiter de la saison hivernale pour adapter notre mode de vie à un rythme plus intime. Essayez par exemple de vous coucher plus tôt : pour favoriser le repos et le sommeil.


Je vous disais que l'énergie des reins pouvait être comparée à un chaudron. Le chaudron sous-entend une réserve de chaleur. En hiver, il faut apporter un maximum de chaleur au corps : manger et boire chaud ! Vous pouvez également placer une source de chaleur au niveau des lombaires pour stimuler la chaleur dans la région du bas du dos (une bouillotte est idéale pour réaliser cela).


Il faut également ne pas oublier de bien s'hydrater car les reins agissent comme des filtres des liquides emmagasinés par le corps. Une bonne hydratation permet de bien entretenir les reins. Encore une fois, boire chaud est idéal pour favoriser l'hydratation et apporter de la chaleur à l'intérieur du corps. De cette manière on nourrit à la fois le Yin des reins (les liquides) et le Yang des reins (la chaleur).


Le Yin des reins nourrit et humidifie les organes et les tissus tandis que le Yang des reins va réchauffer et aider tous les métabolismes du corps.


Adapter son alimentation pour nourrir le Qi des reins


Le qi (氣 prononer "tchi") est le mot chinois qui est traduit en français par énergie ou souffle. Quand on parle de "Qi des reins" (shen qi 腎氣) on parle donc de l'énergie spécifique apportée par les reins. Cette énergie particulière peut être nourrie grâce à une alimentation adéquate qui va permettre de l'aider à circuler correctement.

La nature étant bien faite, la plupart des fruits et légumes qui sont récoltés en hiver son adaptés au qi des reins. Il va donc de soi qu'il faut favoriser des aliments de saison.


Les aliments principaux qui vont tonifier le qi des reins sont les oléagineux (notamment les noix), les haricots rouges et les haricots azuki, le sésame noir (que l'on peut parsemer dans tous les plats ou intégrer dans des desserts sous forme de pâte).


Pour réchauffer un peu plus l'intérieur du corps il est également possible d'ajouter des épices telles que la cannelle qui a une nature très réchauffante. Le gingembre est également de mise puisqu'il réchauffe et aide la digestion.


Les déséquilibres possibles du Qi des reins


Les déséquilibres énergétiques de l'organe rein en médecine traditionnelle chinoise se caractérisent par trois possibilités :


  • le vide de Yin des reins

  • le vide de Yang des reins

  • le vide de Qi des reins


Chacun de ces trois déséquilibres se manifeste par différents signes au niveau physique. Il convient donc d'établir un bilan énergétique précis pour connaître exactement le déséquilibre en question.


En modifiant légèrement votre mode de vie en hiver et votre alimentation, vous prenez soin de l'énergie des reins et permettez à votre corps de bien s'adapter aux changements climatiques liés à l'hiver. Ces petites modifications, si simples soient elles, améliorent grandement l'équilibre énergétique de votre corps et vous aident à affronter l'hiver solidement.

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout